Moto d’adrénaline

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je tiens parole.

Hier, je vous ai conté, avec talent, ma vie automobile. Toutefois, les voitures n’ont pas occupé une si grande place dans ma vie. Contrairement aux motos. Plus exactement, à une moto.

Depuis vingt ans, je possède une Harley-Davidson Corsair’ WXR 348, datant de 1973 (photo n°1). Elle est équipée d’un moteur qui développe 360 chevaux avec 6 cylindres en V. Elle monte de 0 à 100 kilomètres heure en 5 secondes 3. Je m’en sers peu, non pas à cause du climat breton, bande de médisants, mais parce que je tiens à la conserver dans un état parfait. Cependant, lorsque je la sors, j’aime circuler le long du littoral, les cheveux au vent sous mon casque d’époque, mon corps moulé dans ma tenue de cuir, les cylindres vrombissant. Tout le monde se retourne sur mon passage. Les hommes me jalousent. Les femmes se pâment. Et inversement parfois.

Bon.

Ça se voit tant que ça ?

Je n’ai pas le permis moto. Par conséquent, non seulement je n’ai pas de moto, mais en plus, je n’ai jamais piloté une moto, à part mon 51 Trail MBK (photo n°2), quand j’étais ado (mais je ne suis pas sûr que ça compte). Mieux encore, je déteste être passager sur un de ces engins car c’est très inconfortable (je le sais, j’ai donné). En revanche, dès que je touche le gros lot, je m’inscris au permis illico.

Voici quelques années, je faisais régulièrement le rêve suivant. Je conduisais une moto noire très allongée (facile trois mètres) et je sillonnais la campagne en craignant, à chaque instant, de tomber sur une patrouille de police qui m’alignerait pour défaut de permis et d’assurance, non port de casque et de gants. Pour échapper à la sanction, je mettais la poignée dans le coin et mon bolide s’envolait.

Sinon, j’ai bien aimé « Easy rider ».

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29 – août 2022

Publicité

14 commentaires sur “Moto d’adrénaline

  1. Où qu’elle est, cette photo numéro 2 ? C’est vrai qu’avec toutes ces images mentales que vous nous envoyez et les vues sur le haut de votre salon… On aimerait voir des photos de vous, parfois… Mais je me contenterai du petit garçon de votre image-avatar.
    Et maintenant il nous faut analyser vos rêves ! Nous ne sommes pas tous psy, vous savez !

    Aimé par 1 personne

      1. Oh ne croyez-vous pas que pour les soignants, c’est comme pour les « amis »… parmi tous les qualifiés ou pas, certains sont vraiment formidables. Il faut juste les trouver ! Signé : une aminaute qui se croit qualifiée… Ou pas.

        Aimé par 1 personne

      1. Et patati et patata, je crois que c’est le sens marseillais de l’expression « patin-couffin ». mais notre hôte n’est pas ennuyeux le moins du monde, c’est juste que je fais ma Madame Soleil concernant ses futurs sujets, vu comme c’est parti !

        Aimé par 3 personnes

      2. Et bla-bla-bli et bla-bla-bla et comme dirait la mère Cottivet : « si vous descendez, montez donc ! Vous verrez le p’tit comme il est grand ! ».
        Et là j’entends déjà notre Pat’ la Rage dire : « gna gna gna »

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s