Ne les crois pas – Sebastian Fitzek

Ne les crois pas – Sebastian Fitzek – L’Archipel

Je suis un peu fâché avec les polars contemporains. Peu d’auteurs trouvent grâce à mes yeux. Sans les CAL, je pense que je n’achèterais que les écrivains qui ne m’ont jamais déçu (Crais, Lansdale, Norek…).

J’ai souvent vu des chroniques sur les romans Fitzek sur les blogs que je suis. Alors, je me suis laissé tenter.

Ce fut une bonne lecture même si les clichés du polar ne manquent pas (héroïne perturbée, grosse ficelle pour nous mener vers le mauvais méchant…). Même malgré une confusion narrative (volontaire ?) lors d’une des scènes du dénouement. Même malgré une invraisemblance assez insupportable (mais au fond assez amusante car Fitzek se rend compte de sa boulette, mais il ne peut pas la corriger).

Je pense que l’accumulation des lectures de polars nuit au plaisir que doit apporter cette littérature. Les intrigues sont très souvent proches, les personnages également. Surtout, je ne me laisse plus surprendre par les ficelles narratives. Je vais tâcher d’espacer davantage mes plongées dans le monde glauques des grands méchants psychopathes. Ou pas.

Non, mais culturellement.

© Jourd’hu – août 2022

Publicité

6 commentaires sur “Ne les crois pas – Sebastian Fitzek

  1. Je suis d’accord avec ça : il ne faut pas abuser des thrillers sinon, on finit par se lasser en devinant un peu trop facilement là où veut nous amener l’auteur. Je suis dans une période où je lis pas mal de thrillers et je me retrouve souvent déçue par le manque d’originalité des derniers romans récents…

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s