Crise de foi

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Haïti est un état des Grandes Antilles occupant le tiers occidental de l’île d’Hispaniola. Les deux tiers orientaux formant la République Dominicaine. Son climat est de type tropical des savanes.

Haïti est le territoire favori de tout un tas de saloperies de scorpions, de serpents et de crocodiles. Malgré cela, de nombreux touristes visitent l’île chaque année pour profiter de paysages exceptionnels, notamment la grande décharge de Port-au-Prince.

Haïti est devenue célèbre grâce à ses dictateurs, les sympathiques Papa Doc et Baby Doc, sa production de sushis au requin et son équipe de curling.

Mais Haïti possède en son sein une autre merveille. Un élevage unique au monde.

Un élevage de prêtres.

Une qualité souvent imitée mais jamais égalée. Un pelage soyeux. Une truffe humide. Une fois ancrée. Ces spécimens sont très recherchés, à tel point que l’on en trouve un peu partout sur la planète. Même à Landivisiau, Nord Finistère, Bretagne, France. Et pas un seul, mesdames et messieurs, non, sans augmenter le prix des consommations, je vous en annonce deux.

Cette terre qui compte davantage de calvaires que de lapins de garenne connait une grave pénurie de curés. A une époque, pas si lointaine, il suffisait de donner un coup de pied dans une église pour qu’une nuées de soutanes noires s’éparpille sur le parvis de ces bâtiments gluants du sang de millions d’innocents.

Curieusement, j’estime que c’est une bonne nouvelle. De moins en moins de jeunes hommes occidentaux écoutent les sirènes d’une religion moribonde. Les prêtres haïtiens ne sont pas à blâmer. Que leur foi soit sincère ou non, ils profitent d’un système décadent pour fuir la misère et la corruption de leur faux paradis tropical.

J’aimerais vivre suffisamment pour assister à l’effondrement définitif du christianisme. Toutefois j’en doute. En effet, la bête blessée râle mais s’accroche à la vie.

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29 – octobre 2022

Publicité

12 commentaires sur “Crise de foi

  1. « Aimez-vous les uns les autres » professe le catholicisme… Il me semble que ce n’est pas cette religion qui est à condamner ainsi que toutes ses églises de tous ses avatars et plus encore et surtout tout individu qui au nom de sa foi va taper sur son voisin ou l’exploiter, non ? L’homme de foi n’est une plaie que s’il veut imposer sa pensée… Sinon que chacun rêve ce qu’il veut en son for intérieur, voilà mon credo personnel et je pense que ce doit être le vôtre aussi.

    Aimé par 2 personnes

    1. Ce matin, j’ai lu votre article au lever… et comme mon coeur parle plus vite que ma tête ne pense ( parfois des gens stupides comme moi vous lisent aussi !)… voici ma phrase mal formulée corrigée : « Il me semble que ce n’est pas cette religion qui est à blâmer MAIS toutes ses églises de tous ses avatars, et plus encore, et surtout, tout individu qui au nom de sa foi va taper sur son voisin ou l’exploiter ». Ainsi je condamne tous les individus de toutes les religions qui ont le projet de polluer l’esprit d’autrui avec leur conception personnelle de la foi et leur volonté de convertir. Mon credo demeure celui exprimé. La laïcité est la seule parade.

      Aimé par 2 personnes

  2. Ne vous méprenez pas, Haïti pourrait être un paradis tropical, si ne régnait pas la terreur des gangs, la corruption, et l’œil américain, sans parler en effet des évangélistes (hors vaudou) qui essaiment tant aux States qu’au Brésil, bref partout où la misère gagne en crédulité et qu’une hostie ou un discours nourrit. C’est un peuple qui a donné au monde de nombreux écrivains et poètes réputés ( De Joseph Anténor Firmin à Dany Laferrière, faire un classement des 10 plus grands auteurs haïtiens n’est pas une mince affaire.) Pour mémoire (et polar) il faut citer Gary Victor : « Soro ».
    Un de mes nombreux enfants (une quarantaine) a passé six mois là-bas, et était présent lors du tremblement de terre d’août 2021. Il faisait partie d’une ONG travaillant dans l’Humanitaire (si cela a encore du sens) Il m’a raconté la solidarité entre les habitants, leur détermination à reconstruire ce qui avait été détruit. En fait, comme déjà dit la corruption, les gangs et le manque de gouvernance -volontaire- des dirigeants font en sorte qu’inexorablement le pays s’enfonce. Un nouveau dictateur peut être mis en place, la voie est libre !
    Par curiosité, jetez un œil sur le quotidien  » Le Nouvelliste », excellent témoin de ce pays en déliquescence.
    https://lenouvelliste.com/

    J’aime

  3. Agnostique pur et dur, je n’ai rien contre les religions pratiquées discrètement par les autres, sans velléités évangéliques ni politiques.
    Conscient des effets de la lune, par exemple, avec les marées prédites un siècle à l’avance à la minute près et de l’influence de notre satellite sur les cultures (avérées!) je pense que monsieur Einstein avait raison quand il disait:
    La religion de l’avenir sera cosmique… ou ne sera pas!
    Amen!

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s