Sensuelles Seychelles pour Coplan – Paul Kenny

Sensuelles Seychelles pour Coplan – Paul Kenny – Fleuve noir

Je n’avais jamais lu Paul Kenny. Pourtant, dans des cartons au grenier, repose la quasi intégralité de la production de cet auteur. En effet, feu ma sœur eut sa période Coplan. Elle était un peu monomaniaque mon aînée. Lorsqu’elle aimait un auteur, elle lisait tout. Ce qui pour les aventures de FX18 représente, tout de même, 237 romans. Bien que peu versé dans le genre espionnage, je n’ai pas eu le courage de balancer la collection bien qu’elle soit en assez triste état. J’en ai puisé un au hasard, pour me faire une idée du genre.

Si Paul Kenny a tant produit, c’est parce qu’il n’existe pas. Deux auteurs se cachent derrière ce pseudonyme, Jean Libert et Gaston Vandenpanhuyse. Je ne sais pas comment ils travaillaient, mais le résultat n’explique pas vraiment la nécessité de s’y mettre à deux.

Les aventures de Coplan sont cousues de fil blanc, truffées de galipettes (rien de bien choquant), de coups de feu et de raccourcis narratifs assez déconcertants.

Bref, une expérience sans grand intérêt, mais pas inutile.

Non, mais culturellement.

© Jourd’hu – octobre 2022

Un commentaire sur “Sensuelles Seychelles pour Coplan – Paul Kenny

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s