Patosaure

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Ce soir, je me suis préparé un petit plateau-repas et me suis installé devant la télé. Comme nous sommes jeudi soir, je pensais qu’en zappant un peu, je trouverais un programme digne de mes neurones épatants. Après une sélection drastique, j’hésitais entre un film d’horreur sur Canal Cinéma et un documentaire consacré aux dinosaures sur France 5. Comme je suis plutôt adepte de la fiction, j’optais pour les dinosaures.

Je me suis rendu compte que mes connaissances sur ces charmants animaux étaient très réduites.

Tout d’abord, j’ai été très étonné de la somme des éléments connus sur des bestioles disparus depuis 35 millions d’années, pour les plus jeunes. En effet, les scientifiques semblent mieux connaitre la vie des diplodocus de jadis que celle des influenceuses d’aujourd’hui. Les mystères sont, en tout cas, moins nombreux.

Ensuite, un constat m’a sauté aux yeux. Les dinosaures ne pensaient qu’à une chose, manger. Leurs journées étaient, exclusivement, destinées à remplir le frigo. Mais comme ces cons-là n’avaient pas encore inventé le réfrigérateur, ils stockaient la nourriture directement dans leur estomac. Curieusement, les plus grands mangeaient les plus petits. Autrement dit, à l’échelle actuelle, ce serait les vaches qui nous mangeraient.

D’ailleurs, concernant la taille des dinosaures, à chaque fois que l’un d’eux était cité dans le documentaire, un petit dessin indiquait sa masse par rapport à l’humain moyen résidant à Saint-Pourçain/Sioule. Franchement, on a eu du bol que la météorite fasse disparaitre toutes ces saloperies. Imaginez que le plus petit dinosaure, l’escargotausore, n’aurait fait qu’une bouchée de votre voisine, la vieille qui jacasse tout le temps. Quoiqu’il en soit, je voudrais adresser un message à monsieur Spielberg. Au lieu de vouloir ressusciter les tyrannosaures et les crocodiles longs de quarante-trois mètres, il devrait se pencher sur le scénario de « E.T. fait du ski ». Cordialement.

Enfin, un fait m’a un peu déconcerté. La voix off, hyper dégoulinante, j’étais à deux doigts de foutre un coup de pompe dans la télé pour la faire taire, puis j’ai pensé que le « mute » me coûterait moins cher, ne cessait de dire que tel dinosaure appréciait particulièrement tel fricot. Et en quoi en êtes-vous certain monsieur la voix de merde (de crotte, pardon) ? Qui vous dit que les dinosaures ne mangeaient pas que ce qu’ils trouvaient dans les magasins en période de pénurie ? La preuve ? Vous voulez une preuve ?

Jusqu’à présent, aucune trace de moutarde n’a été détectée dans les viscères des dinosaures, je vous ferais dire. Ah ah, ça vous la coupe hein, les scientifiques de pacotille !

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29 – octobre 2022 (ou juin, j’ai un doute)

Publicité

4 commentaires sur “Patosaure

  1. Quant aux tailles, j’aimerais bien regarder un documentaire sur les dinosaures qui les mesure selon la quantité d’être humain que chacun pourrait manger en une gorgée. L’escargotausore ne pourrait manger qu’une doigt, mais un tyrannosaure adulte pourrait sûrement avaler une personne entière en une seule gorgée. Les enfants seraient scotchés à la télé pour ces infos, j’en suis sûr.

    Aimé par 1 personne

  2. Quoi qu’il en soit, en tant que vieille qui jacte trop, je vous démontre qu’il fut question de moutarde durant votre soirée télé en compagnie des dinosaures… Elle vous est montée au nez! Signé : la voix mélodieuse de la bonne humeur (cf le dernier article de @Melie) !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s