Société ludique

(la rédaction de Jourdhumeur présente ses excuses à son admirable lectorat admiré pour ne pas avoir publié, comme il se doit, cette nuit à 0H01 ; pour plus informé, veuillez lire le billet ci-dessous ; en vous remerciant)

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je sors en société.

Mais c’est rare. Comme tout ours qui se respecte, je reste terré dans mon trou, à une vache près, 360 soirées par an.

Hier soir, j’étais invité à une « soirée jeux » chez mes aimables cousins. Pris par les préparatifs et ladite soirée, je n’ai pas eu le temps de vous délivrer votre dose quotidienne de sourires ou de grincements de dents.

En effet, dans un premier temps, il a fallu que je me décide, face à mon dressing-room, de la tenue adéquate qu’il me fallait enfiler pour me rendre au pince-fesses. Après moult tergiversations, je décidais de garder ce que j’avais sur le dos, quitte à décevoir la maîtresse de maison car je ne portais pas de cravate ni de porte-jarretelles.

Nous étions huit. Dont un couple que je n’avais pas vu depuis trente-cinq ans. Lorsque l’on rencontre des gens perdus de vue depuis plus de trente ans, cela signifie deux choses. Et d’une vous êtes vieux, et de deux vous manquez de suivi dans vos relations.

Il s’agissait d’une « soirée jeux », donc. Comme je vous le contai, brillamment, naguère, je suis invaincu au Trivial Pursuit version Premium depuis mai 1994 (j’ai même gagné un « Strip Trivial », en 2004, mais je ne m’étendrai pas sur cet événement d’importance bien qu’il m’ait laissé de jolis souvenirs). Las, nous jouâmes à tout autre chose.

Mes cousins, et leurs amis, possèdent une collection incroyable de jeux de société. Evidemment, je n’en connais quasiment aucun. La première étape de chaque partie consiste en une explication, assez laborieuse, des règles du jeu engagé. Comme je n’étais pas le seul « bas du front » présent, les hôtes avaient choisi des jeux simples (heureusement !). Le climax de la soirée intervint lorsqu’il me fallut mimer la chanson de madame Birkin, « Ex-fan des sixties ».

Franchement, nous avons bien ri avant de nous séparer vers deux heures du matin (d’où l’absence de billet parce que bon, j’ai le droit de dormir aussi).

Vivement la prochaine nocturne ludique.

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29 – novembre 2022

Publicité

11 commentaires sur “Société ludique

  1. Ah tout de même ! Je me suis un peu inquiétée au réveil mais comme j’étais dans les préparatifs de la caravane, j’ai voulu attendre avant d’appeler les forces spéciales des unités de recherche des disparitions inquiétantes.
    J’ai mis le Trivial Pursuit dans la caravane.
    En attendant, un petit jeu qui devrait vous plaire (si vous ne le connaissez pas déjà) : https://cemantix.certitudes.org

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s