Un ange sans pitié – Robert Crais

Un ange sans pitié – Robert Crais – Pocket (Belfond)

J’ai lu quelques romans de Robert Crais et je n’ai jamais été déçu de découvrir les aventures des deux comparses, Elvis Cole et Joe Pike.

« Un ange sans pitié » ne narre pas les tribulations des deux inséparables, même si Robert Crais, en la personne de Chen, permet à un personnage secondaire, ami des deux susnommés, de faire une apparition dans ce roman-ci.

J’ai moins accroché à cette histoire de tueur de démineurs. La volonté, un peu extrême, de créer des personnages cabossés par la vie, voire en errance complète, est choix narratif qui me fatigue un peu. Certes, raconter la vie de flics sans taches qui arrêteraient des conducteurs en excès de vitesse pour leur signifier qu’ils viennent de perdre quatre points et trois cents euros ne présenterait pas un intérêt majeur pour les lecteurs. Toutefois, j’avoue que lorsque les flics sont plus compliqués et tourmentés que les délinquants, je trouve que la véracité de l’intrigue en pâtit.

Il n’en demeure pas moins que, selon mes critères parfaitement subjectifs, sieur Crais est l’un des tout meilleurs auteurs de polar de notre époque.

Non, mais culturellement.

© Jourd’hu – décembre 2022

Publicité

8 commentaires sur “Un ange sans pitié – Robert Crais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s