L’évangile de Jimmy – Didier van Cauwelaert

L’évangile de Jimmy – Didier van Cauwelaert – Albin Michel

J’ai déjà eu l’occasion de vous dire que je considère DVC comme un auteur contemporain majeur. Ses romans sont souvent très originaux et passionnants. « La vie interdite » est toujours bien installé dans mon top 10 (bien que je ne l’aie pas relu depuis plus de vingt ans). Toutefois, Didier a connu une période mystique assez peu convaincante, à mes yeux.

« L’évangile de Jimmy » est en quelque sorte le climax de cette période. Le titre, un peu trompeur, pourrait faire penser à une revisite de la vie du gars Jésus. Il n’en est rien. Je pense, d’ailleurs, que DVC a choisi le prénom « Jimmy » pour écarter les lecteurs qui se serait égarés hors du rayon « Religion ».

Pourtant, malgré la fantaisie du propos, ce qui me dérange dans ce bouquin, outre sa longueur inutile, c’est l’ambivalence de l’auteur. Il dénonce les escroqueries multiples de la religion catholique (le suaire de Turin) pour épurer les « paroles d’évangile ». Gênant.

Vous connaissez le jeu qui consiste à demander à quelqu’un qui sont les trois personnes vivantes ou mortes, réelles ou fictives, qu’il aimerait inviter à un diner. Perso, j’aimerais déguster des endives au jambon avec Gaston Lagaffe, Raquel Welch et Didier van Cauwelaert.

Non, mais culturellement.

© Jourd’hu – janvier 2023

Publicité

13 commentaires sur “L’évangile de Jimmy – Didier van Cauwelaert

  1. Tout à fait d’accord en ce qui concerne Raquel… ! Et moi ? Je sais pas… bon, Raquel, oui, (Malin, je lui dirais de venir accompagner de sa copine Jane Fonda (en costume de Barbarella, of course…). M’en reste deux donc ? Alors, sans hésiter, Léonard de Vinci ! On parlera ensemble de mon invention de cousin péteur, je suis certain que cela l’intéressera ! Un petit dernier pour la route ? Patrick Fouillard !
    PS : P***** ! t’as des goûts de luxe, mon Patoche, t’as vu le prix des endives cette année ?!

    Aimé par 1 personne

      1. Parce que l’exercice tient plus souvent de l’association d’idées que de la proxémie, PapyH n’y joue plus du tout… Et moi je galère aux alentours des 120 coups plus souvent qu’à mon tour ! Pas de quoi se vanter, désormais, mais je m’obstine… Histoire de voir si je finirai un jour par m’améliorer. Bon weekend !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s