Gnon, mais alors gnon, vraiment pas

Il faut vraiment que vous m’expliquiez un truc.

Des artistes, des écrivains, des intellectuels, tout un tas de gens plutôt bien, s’extasient sur ce sport qui consiste à taper sur la gueule de son adversaire jusqu’à ce que mort s’ensuive. Bon, au moins jusqu’à ce qu’un des deux pugilistes ait le cerveau dans un tel état qu’il ne puisse même plus postuler pour participer aux « Anges de la téléréalité ».

Le noble art ! Le seul mot que je comprends dans cette expression, c’est « le ».

Qu’y-a-t-il de noble à fracasser, à coups de gnons et d’uppercuts, le visage d’un pauvre type qui par définition est plus faible que son vainqueur ? Où voyez-vous de l’art devant un combat mêlant haine et bestialité ?

Pour moi, la boxe est purement et simplement un combat de rue codifié par un marquis anglais qui devait s’ennuyer à cent sous de l’heure.

Je signale aux amateurs/voyeurs de ces spectacles dégradants que nombre de boxeurs, et pas que les chèvres, ont dû vivre avec des séquelles irréversibles pendant des années pour les plus chanceux. Séquelles dues à leurs combats et à la répétition des coups sur la tête selon des études médicales très sérieuses. Mohamed Ali lui-même était atteint de la maladie de Parkinson sur la fin de sa vie. Je sais ce que me diront les grincheux. Leur grand-mère n’est jamais montée sur un ring et elle aussi était touchée par cette saloperie. D’accord, mais est-il nécessaire de faire en sorte de donner à la maladie un terrain propice où s’installer ?

Quand on pense que beaucoup estiment que le rugby est un sport trop violent !

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s