Kurdes

Je ne sais pas vous…

Mais moi je ne comprends pas.

Je ne suis pas analyste géopolitique mais je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’avoir bac+12 pour porter un regard inquiet sur la situation au Proche-Orient. J’aime bien cette expression « Proche-Orient » que d’aucuns qualifieront de relent nauséabond de colonialisme, que je rapprocherais davantage d’une licence poétique un rien désuète.

Les Turcs, Erdogan en tête, ont décidé que les Kurdes représentaient pour eux une menace terroriste, et comme il  vaut mieux prévenir que guérir, ils anticipent en envoyant leur armée signifier à ces méchants Kurdes qu’ils ont intérêt à se tenir tranquilles sinon ils leur enverront des bombes sur  le coin de la gueule.

Sincèrement, je ne  connais pas grand chose aux  Kurdes. J’ai donc accompli quelques recherches pour me rendre compte que le nœud habituel du problème, n’est pas ici un problème. En général, dans notre monde de débiles profonds, c’est la religion le problème numéro un (après le cul et les sous). Or les Turcs sont en majorité musulmans et les Kurdes aussi (avec toutes les sous-catégories absolument incompréhensibles pour un occidental athée). Donc, les Turcs ne veulent pas voir disparaître les Kurdes pour une histoire de dieu. Ouf, un bon point. D’accord, mais pourquoi alors ? Je conseille aux puristes de changer d’activité et de lire le blog beauté  de Rihanna car là, je vais divaguer.

En 1918, vers là, à une vache près, les occidentaux ont démantelé l’empire ottoman qui avait eu la mauvaise idée de s’allier au Kaiser (Guillaume II ou Franz Beckenbauer, je ne me souviens pas bien). Les Anglais, notamment, étaient fumasses à cause de la branlée qu’ils avaient reçue aux Dardanelles. Bref, les occidentaux ont choisi leur plus belle carte de la région, un double-décimètre et un crayon à papier, et ils ont dessiné de nouvelles frontières. Regardez une carte du monde, dès que vous voyez un pays possédant des frontières aussi rectilignes que des batons de réglisse, vous pouvez être sûr que la main des vainqueurs, colons, conquérants (au choix) n’est pas loin. Ces abrutis à képi et galons ne se sont jamais souciés des territoires ethniques qu’ils déchiraient sous le trait rageur de leur règle transparente. Les résultats sont catastrophiques, et le plus surprenant, c’est que les connaissances et la sagesse aidant, ces crétins ne se sont jamais dit qu’il serait judicieux de corriger leur bêtise abyssale.

Et on  se retrouve avec des aberrations géographiques comme les Kurdes.

Pourquoi les instances internationales ne décident-elles pas de leur donner un pays et qu’on n’en parle plus ? En plus ils nous achèteraient des Airbus et on leur foutrait des raclées au football. J’entends les spécialistes de mes fesses asséner un « ce n’est pas si simple ». Ah bon! Et pourquoi donc messieurs « Je-Sais-Mieux-Que-Les-Autres-Et-Je-Passe-Bien-A-La-Télé-C-Est-Ma-Belle-Mère-Qui-Me-L-A-Dit » ? Il suffit de jeter un oeil du côté de l’Adriatique. La Yougoslavie n’était qu’un amalgame de peuples peu copains les uns avec les autres qui ne mouftaient pas car le pouvoir communiste ne le permettait pas. Exit la Yougoslavie et hop, création de tout plein de pays. Oui, je sais, ils se sont  fait la guerre et tout ça. Je vous rappelle ce que j’ai écrit plus haut (enfin, je crois, si vous croyez que je me relis…). S’ils se sont massacrés les uns les autres, c’est pour des histoires de religion. CQFD.

Bon, comme d’habitude j’ai perdu le fil.

Monsieur Erdogan me paraît être un brin nostalgique. Cet homme se verrait bien à la tête du nouvel empire ottoman. Voilà, c’est dit. J’attends mon tueur assis sur mon canapé. Je pense même que le génocide annoncé du peuple kurde s’apparente à des événements que l’Europe ne voulait plus connaître. Là, je risque même la décapitation médiatique. Heureusement que personne ne me lit.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s