La maison du coyote – Peter Bowen

La maison du coyote – Peter Bowen – 10/18

J’aime beaucoup les romans qui proposent une intrigue se déroulant dans le monde des Américains (les vrais, pas les Etasuniens). C’est un univers tellement éloigné du mien que je ne manque jamais d’apprendre quelque chose (le nom d’une tribu par exemple, c’est fou la multitude d’ethnies différentes).

Ce roman de Peter Bowen ne déroge pas à la règle. J’ai appris plein de trucs. C’est souvent à la limite du surnaturel, mais c’est aussi ce qui fait le charme du bouquin. C’est étonnant, mais dans ces histoires, il y a toujours un vieux bonhomme alcoolique, à moitié fou, ermite, qui fait office de chaman et que tout le monde écoute (pas les « blancs » bien sûr).

Toutefois, je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture à cause de la langue. Comme à chaque fois que j’écris cela, je suis incapable de préciser s’il s’agit d’un problème de traduction ou pas. Pourtant, ici, je crois que c’est le style de Bowen qui me dérange. Notamment, les courtes réflexions silencieuses du héros qui sont parfois un peu trop nébuleuses.

Malgré tout, « La maison du coyote » reste un divertissement court et très honorable.

Je me demande si je ne me contredis pas un peu dans ces lignes.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s