36 000

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Nos politiques adorés fourbissent leurs armes en prévision du premier tour des élections présidentielles d’avril prochain. Si seulement cette phrase n’était pas une image…

En cette période de débats ineptes et puants, il y a un petit truc qui me chiffonne. Les candidats égomaniaques battent la campagne afin de récolter les 500 signatures fatidiques qui leur permettront, pour la grande majorité, de se vautrer lamentablement sous les 5% et, ainsi, de se ridiculiser sans perdre leur aplomb, ce qui, reconnaissez-le, est assez fascinant.

Si mes renseignements sont exacts, les signataires sont fort nombreux puisque, outre les 36 000 maires (à une vache près) des communes françaises, les députés et les sénateurs peuvent également apposer leur paraphe au bas du document adéquat (et peut-être d’autres, mais j’avoue n’en rien savoir et m’en taper le coquillard sur l’air de « Tri martolod »). Donc, à la louche, pas loin de 40 000 potentiels déboucheurs de stylo.

Pourtant, un grand nombre de mégalomanes éligibles ne parvient pas à réunir les sésames. Et franchement, cela me chagrine. Je risque de me ruiner en mouchoirs jetables.

Bien que je ne vote pas, j’abandonne ce privilège à ceux qui sachent, je me délecte, avec un soupçon de perversité assumée, du cirque électoral dans lequel nos élites rivalisent de bêtise et de suffisance. Je voudrais que tous les imbéciles courageux qui décident de se lancer dans l’arène, en aient l’opportunité. Pour ne pas dépasser les limites de la décence, on pourrait proposer que seuls les cinquante premiers obtinssent le collier d’immunité. Ainsi monsieur Lassalle, par exemple, aurait l’occasion de présenter la saison deux de sa série « Je me présente aux présidentielles sans avoir la moindre chance d’être élu mais parce que je n’ai rien d’autre à foutre ».

D’autres aussi auraient leur chance. J’ai lu des noms dont je n’avais jamais entendu parler, individus qui culminent à cinq ou six signatures, sans doute la famille, et qui obtiendraient des scores si bas qu’il faudrait donner, non pas les pourcentages, mais le nombre exact de votes. Mais, au moins, on rigolerait, avant le drame du second tour.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

5 commentaires sur “36 000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s