Les déracinés – Catherine Bardon

Les déracinés – Catherine Bardon – Pocket (Les escales)

(je tiens à rassurer mon lectorat féminin, contrairement aux apparences, je ne perds pas mes cheveux, je suis contre, il s’agit de mon implantation naturelle ; en vous remerciant)

D’aucuns affirment que mes chroniques littéraires au vitriol reflètent la jalousie d’un auteur frustré qui n’aurait de cesse d’éreinter les bouquins qu’il est incapable d’écrire. Ils ont tort. Je ne suis pas jaloux, je suis envieux (avant j’étais enjeune, mais c’était avant). Mon rêve ultime, en matière d’écriture, serait de pondre un roman tellement long que les lecteurs devraient prendre des RTT pour le terminer.

Il est vrai que, relativement, peu de romans me réjouissent. Je ne sais pas s’il s’agit d’une forme de ras-le-bol du lecteur compulsif, ou si mes choix, dictés par les CAL vu que je n’ai plus de sous, sont discutables. Toutefois, les CAL présentent, de plus en plus, par chez moi, une sélection intéressante et variée.

Quoi qu’il en soit, « Les déracinés » (roman que j’ai acheté après avoir vendu du beurre salé aux touristes) est un très bon roman, pour ceux qui aiment les sagas, et c’est mon cas. Madame Bardon raconte une histoire originale, méconnue du grand public, tout en lorgnant du côté d’Isabel Allende, le plus grande, ce qui n’est pas pour me déplaire. Ce bouquin est un concentré d’émotions, de lyrisme et d’intelligence. Il ne manque qu’un petit quelque chose d’indicible qui en ferait un grand roman. La suite devrait combler ma légère frustration.

Allez, je vais même me fendre d’une note : fa. Et d’un petit zinzin qui sourit (vous devez l’imaginer car je ne sais pas où dégoter ces trucs sur le site).

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

Publicité

6 commentaires sur “Les déracinés – Catherine Bardon

  1. « raccourcis clavier pour les émoticônes » est la requête à faire à M. Google ou comparses.💻🖥️ 🖱️Écrire les articles🧾 avec le smartphone☎️ est le plus simple! 🖍️💡🖊️🖋️📝📒📝🗝️🌈

    Aimé par 1 personne

  2. Vous aussi vous êtes contre la chute de cheveux ? Et vous dites non aux racines grasses et aux pointes sèches ? Parce que vous le valez bien.
    Moi je n’ai point de CAL pour remplir ma PAL, elles n’ont pas beaucoup de succès dans ma contrée. Mais ce livre attend bien au chaud dans ma liseuse…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s