Espoir énergétique

Le sachiez-tu ?

Aujourd’hui, le monde tremble face à l’ours de Moscou. Igor (nom d’emprunt pour ne pas finir noyé dans un tonneau de vodka frelatée) a décidé que son terrain de jeux était un peu étroit et il veut piquer le toboggan de son voisin. Ce n’est pas très gentil, il faut savoir partager comme disait mon grand-père en engloutissant la dernière part de quatre-quarts.

Alors que les Ukrainiens meurent sous les bombes, nous (et les autres) pleurnichons parce que le prix des carburants dépasse celui de la cocaïne. Un peu de dignité, je vous prie.

Remarquez, c’est facile à dire pour moi. Je suis breton. Du Nord Finistère qui plus outre.

Quel rapport, vous dites-vous, avec votre perspicacité légendaire de lecteurs avertis ?

Nos réserves de brut, vous rétorquerais-je, pour vous clouer le bec. Et je ne parle pas du cidre.

Cela se sait peu mais les dunes du littoral breton regorgent de pétrole.

Petit rappel historique.

Les années 60 et 70 furent fastes pour l’élevage des supertankers en Bretagne. Pêle-mêle, le Torrey-Canyon, le Bolen, l’Olympic Bravery et le célèbre Amoco-Cadiz vinrent frayer sur nos côtes durant cette période bénie. Le principe était assez simple et d’une beauté dont seule la nature détient le secret. Les navires venaient s’échouer sur les récifs de granit habilement disposés, puis ils déversaient leur laitance sombre et odorante sur les laminaires et sur Jojo le homard. Un spectacle grandiose. Ensuite, les inséminateurs armés d’un matériel high-tech, constitué de pelles et de tonnes à lisier, ramassaient le précieux liquide saumâtre pour l’enfouir dans de grandes cavités creusées à même les dunes aux oyats triomphants.

Depuis plus de quarante ans, l’huile de pierre (cf Panoramix) dort, en toute quiétude, sous les artichauts et les choux-fleurs qui, reconnaissons-le, délivrent un arrière-goût de merde. Il est l’heure de l’exhumer. Et là, les choses se compliquent. En effet, pour extraire ce millésime gluant, il va falloir gratter les grains de sable un à un.

Je m’y mets demain.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

6 commentaires sur “Espoir énergétique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s