L’île du diable – Nicolas Beuglet

L’île du diable – Nicolas Beuglet – Pocket (XO éditions)

Deuxième fois de suite. Il se trouve que ce roman est, également, le troisième d’une trilogie. De nouveau, l’éditeur n’a pas fait son boulot. Aucune indication en quatrième de couverture. C’est extrêmement agaçant. Certes, pour ce bouquin aussi, il est possible de comprendre l’histoire sans avoir lu les deux premiers tomes, mais ce n’est pas logique.

J’avais plutôt apprécié « Le dernier message » de ce même auteur. Cette fois, mon avis est davantage mitigé. Surtout parce que Beuglet donne l’impression de ne pas donner le meilleur de lui-même dans ce bouquin. J’ai eu l’impression de lire un résumé de 300 pages. Tout manque de profondeur. Les personnages ne sont qu’esquissés. L’intrigue aurait dû être creusée.

Point positif, toutefois. J’ai appris l’existence de l’île de Nazino et les horreurs qui s’y sont déroulées, et juste pour cela ma lecture ne fut pas vaine.

Je relirai du Beuglet. Ou pas.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

5 commentaires sur “L’île du diable – Nicolas Beuglet

  1. Ah flûte, j’ai du Beuglet dans ma pile à lire, je crains le pire…j’ai eu ces temps-ci envie de relire du policier/thriller alors j’ai acheté 2/3 titres. Mais bon, à chaque fois que j’ai ce genrz de crise, je suis déçue…j’ai débuté un Barbara Abel qui m’ennuie pas mal. Vous connaissez ?

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s